Tlemcen

L’EGT au centre d’un grand scandale financier



Dans un rapport, appuyé par des documents irréfutables, adressé au groupe GESTOUR par les travailleurs des hôtels « Al-Forsane » de Saida et « la Tafna » de Maghnia, gérés par l’entreprise de gestion touristique de Tlemcen (EGTT), les travailleurs et cadres dénoncent « le non-respect du code des marchés et les malversations financières ayant causé un préjudice financier de plus de 12 milliards de cts ».

Selon le dossier, dont une copie a été transmise aux services de sécurité et une autre en notre possession, les deux hôtels sus-indiqués ont fait l’objet d’un programme de réhabilitation et de modernisation pour une enveloppe globale de plus de 400 milliards de cts et qu’une entreprise espagnole a été retenue pour les études et le suivi des travaux à savoir Getinsa-Payma (ex-Getinsa Proes Send Castel). Gratuité et les offerts Un préjudice de plus de 278 millions de cts pour l’année 2017 L’on mentionne dans ce rapport les gratuités et les services offerts au niveau des hôtels « Les Zianides » de Tlemcen et « Al-Forsane » de Saida dont les montants sont estimés pour la seule année 2017 à plus 278 millions de cts avec 240 millions de cts pour Les Zianides. Ce sont les gestionnaires de ces deux établissements qui sont pointés du doigt ainsi que la direction du contrôle et d’exploitation qu’on accuse « de complicité et de déliquescence ». L’on dénonce aussi une pratique courante au niveau de ces deux établissements hôteliers comme l’atteste le document ci-joint. Selon les cadres « les fournisseurs de boissons alcoolisés livrent sous forme d’offres gratuites un quota de boissons alcoolisés qui n’est pas comptabilisé mais qu’on revend au niveau des bars de ces deux hôtels et donc on empoche les gains au détriment de l’entreprise ». On considère cette pratique courante « comme un vol et un détournement de deniers publics ». A tous ces griefs, il est attendu d’autres révélations qui vont certainement secouer l’EGTT et qu’un grand scandale pointe encore une fois à l’horizon. Bureau d’études Getinsa-Payma, l’ombre d’une escroquerie Titulaire d’un contrat d’études et de suivi des projets de réhabilitation et de modernisation des deux hôtels urbains (El-Forsane et La Tafna) et des stations thermales de Hamam Boughrara, Bou-Hanifia et Boughrara, le BET Getinsa-Payma fait l’objet, selon les cadres de l’entreprise de gestion touristique de Tlemcen, d’une enquête approfondie sur les plans fiscal, juridique et technique. On reproche à ce bureau d’études d’avoir usurpé le nom d’un autre bureau d’études espagnol et que Getinsa-Payma Algérie est une société qui n’a aucun lien avec la société mére. Depuis, elle fait l’objet d’une expertise comptable, d’une enquête juridique et d’une évaluation technique par un bureau d’études algérien et cela malgré la tentative opérée par Getinsa-Payma Algérie pour le changement de sa dénomination juridique et du régime fiscal. Sur la base de ce constat une rupture de confiance a été enclenchée entre le BET Getinsa-Payma et l’EGTT mais le préjudice financier est estimé, selon les dénonciateurs, à plusieurs millions de dinars sachant que le montant des études est de plus de 140 milliards de cts dont une partie a été déjà versée à l’entreprise espagnole. L’on considère que BET espagnole n’est qu’un remake d’une autre société espagnole « Flamengo », qui n’existait que sur du papier et qui a causé un préjudice financier à l’hôtel « Les Zianides » de Tlemcen dans les années quatre-vingts de plus de 840 millions de dollars, sans qu’aucune poursuite judiciaire n’a été entreprise contre elle à ce jour. Non-respect du code des marchés dans l’attribution des projets Il est reproché à l’EGTT, dans ce rapport, le non-respect des procédures et de la réglementation dans l’attribution des marchés de réhabilitation des hôtels Al-Forsane et LaTafna. Selon les documents et les procès-verbaux des délibérations du comité de marchés publics c’est l’entreprise chinoise Z.C.I.G.C qui a été la moins disante. Elle a soumissionné pour un devis estimatif de 89.014.851,03 dinars pour l’hôtel « La Tafna » de Maghnia et 128.314.228,63 dinars. Malgré cette offre concurrentielle sur les plans prix et délais d’exécution, les marchés ont été confiés à deux autres entreprises pour des montants sensiblement supérieurs à l’offre de l’entreprise chinoise. Soit un préjudice de plus de 06 milliards de cts de différence et de manque à gagner. Les cadres considèrent qu’il y a anguille sous roche et que ces attributions cachent « des intérêts occultes ». L’on accuse directement « l’ex-directeur général de l’EGTT, les directeurs des deux hôtels, le directeur chargé du contrôle et d’exploitation et l’ex-président du comité des marchés de l’EGTT » et exige « qu’un audit soit effectué dans les plus brefs délais par le groupe et la tutelle ». Selon le rapport « l’EGGT opte périodiquement pour des projets de réhabilitation et de modernisation à coup de milliards de cts sans que les infrastructures ciblées ne s’améliorent sur la qualité, le confort et le standing ». L’on cite à titre d’exemple les travaux effectués à l’hôtel « Les Zianides » en 2011 pour un montant de 68 milliards de cts mais le résultat est considéré comme catastrophique ». Les mêmes opérations ont été effectuées au niveau des stations thermales de Bouhanifia, Bouhdjar et Boughrara, sans aucune amélioration. Les cadres affirment que ces « projets ne sont qu’un moyen de saigner l’entreprise et d’enrichissement pour certains responsables ». B. SOUFI


>> Retour
les plus lus
>>L'argent du recouvrement en urgence !
>>L’EGT au centre d’un grand scandale financier
>>Les voleurs se sont emparés cette fois de 650 millions de centimes
>>Le wali inspecte les chantiers des Travaux publics
>>Naples s’intéresse toujours à Adam Ounas
>>Les souscripteurs encore une fois devant l’ENPI
>>Les erreurs dans les actes notariés à l'ordre du jour, le 25 mai prochain
>> Des compteurs automatiques «TSP» pour résoudre la problématique d'inaccessibilité aux compteurs
Nos dossiers
>>Harraga

Votre journal
en PDF

Divers
>>Heures des Prières
>>Pharmacies
>>Téléphones utiles
>>Urgences
>>Météo

Archives