Santé

Plus de 200.000 élèves touchés par des caries dentaires


Une prise de conscience assez tardive de la part du ministère de la Santé et de la Population et de la Réforme Hospitalière peut-elle permettre de rattraper le retard accumulé durant plusieurs années et qui a sacrifié la santé des enfants de la wilaya d’Oran, au nom d’une bureaucratie lourde, masquée par une austérité mal placée ?

Plus de 200.000 élèves scolarisés souffrent de caries et de problèmes dentaires, selon un rapport des plus alarmants établi par la direction de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière de la wilaya. Selon nos sources, une étude, étalée sur 05 années, par la DSP, a permis de faire ressortir sur 327.730 élèves des 03 cycles, primaire, moyen et secondaire, consultés par des spécialistes sur un nombre globale de 336.093 élèves inscrits, il a été relevé près de 200.000 élèves présentant des caries et des problèmes dentaires, soit un taux estimé à 61 %. Selon le Dr Youcef Boukhari, chargé de la cellule de communication auprès de la direction de la Santé de la wilaya, nous apprendra que les 42 unités de dépistage scolaire (UDS), il a été procédé à la consultation de près de 327.730 élèves, sur lesquels ont été relevées ces caries et ces maladies bucco-dentaires. Selon le Dr Boukhari Youcef, le rapport a été transmis à la direction locale, puis au ministère de la Santé. Suite à cela, nous apprendrons que le ministère a autorisé l’acquisition d’un grand nombre de fauteuils dentaires (14 selon nos sources), ainsi que l’ouverture de plusieurs unités de soins spécialisés. Une autorisation venue après qu’une commission ait été dépêchée, pour s’enquérir de la situation. La mise en place des unités et des équipements devra toucher les zones, où le taux de couverture médicale est jugé faible. Il est clair que les maladies bucco-dentaires entraînent de fait d’autres maladies encore plus graves, notamment des maladies cardio-vasculaires. S. Amir


>> Retour
les plus lus
>>L'argent du recouvrement en urgence !
>>La commission des métiers à haute pénibilité installée "prochainement"
>>Les souscripteurs ne décolèrent pas et organisent un énième sit-in
>>L’EGT au centre d’un grand scandale financier
>>Les voleurs se sont emparés cette fois de 650 millions de centimes
>>Naples s’intéresse toujours à Adam Ounas
>>Le wali inspecte les chantiers des Travaux publics
>>Les erreurs dans les actes notariés à l'ordre du jour, le 25 mai prochain
Nos dossiers
>>Harraga

Votre journal
en PDF

Divers
>>Heures des Prières
>>Pharmacies
>>Téléphones utiles
>>Urgences
>>Météo

Archives