Messerghine

La clinique de chirurgie orthopédique célèbre Yennayer


Le premier jour du nouvel an amazigh (Yennayer) coïncidant avec le 12 janvier de chaque année, a été, consacré à partir de cette année par le président de la République fête nationale officielle et une journée chômée et payée.

Dans ce cadre la clinique spécialisée en chirurgie orthopédique et rééducation fonctionnelle des victimes d’accidents du travail sis à Misserghine et relevant de la caisse nationale d’assurance social a tracé un riche programme dans le but de mettre en avant la dimension amazigh de notre culture Des défilés de mode , des expositions de produits artisanales , des chants amazigh et autres activités ont été animé par les enfants hospitalisé au niveau de cette clinique . La clinque prend en charge une centaine d’enfants victimes accidents. Elle est dotée d’une petite école pour permettre aux enfants hospitalisés de poursuivre leur scolarité. Notons que la clinique spécialisée en chirurgie orthopédique et rééducation fonctionnelle des victimes d’accidents du travail de Misserghine (Oran ouest) aura son certificat "ISO 9001" de la qualité en fin d’année. Cette clinique "est un grand acquis" de la CNAS en tant que structure médicale, créée depuis 30 ans, se distinguant par une bonne prise en charge des enfants handicapés sur le plan sanitaire et pédagogique. Cet établissement public est une référence dans le domaine de sa spécialité disposant de services d’orthopédie et de rééducation fonctionnelle équipés de matériels sophistiqués et encadrés par des praticiens et des chirurgiens compétents rappelons par ailleurs que L'avènement de Yennayer de l'an 951 avant Jesus-Christ du calendrier grégorien correspond à un événement politique de portée incommensurable pour les Imazighen. En effet, en l'an 950 Av.J., à la mort du Pharaon Psoussenes II, un Amazigh répondant au nom de Sheshnaq accède au statut de Pharaon d'Egypte en soumettant tout le Delta du Nil, ainsi que la grande prêtrise égyptienne sous son autorité, et fonda sa capitale à Bubastis. Auparavant, Chechanq I régnait sur un territoire allant de la partie orientale de la Libye actuelle jusqu'au delta du Nil. Il régna sur l'Egypte en tant que Pharaon de 950 jusqu'à 929 av. J.-C.Un philosophe définissait l'Histoire comme tout ce qui nous reste lorsque nous avons tout perdu. Pour que l'identité, la culture, et par là même toutes les particularités de tout un peuple, ne rejoignent pas le cimetière de Histoire, il convient de maintenir, entretenir et raviver toutes ses composantes. Une telle tâche n'a rien d'ostrasisme : l'Humanité et l'Universel n'étant que la somme des différentes composantes qui constituent ce Monde dans lequel nous vivons. D’autre part le président de l’association culturelle de préservation du patrimoine linguistique et culturel amazigh "Numidia" d’Oran a affirmé, que la célébration de Yennayer sera exceptionnelle cette année. Il s'agit de l’organisation de grandes manifestations à l’occasion de Yennayer, fête que célèbre cette association depuis 12 ans avec la contribution des directions de la culture, de la jeunesse et des sports et les APW et de l'APC d’Oran. Une première édition de la semaine culturelle amazighe, dont la plus grande partie se tiendra au Musée d’art moderne et contemporain d’Oran (MAMO), verra la participation de 140 exposants dont 100 de différentes wilayas du pays, pour mettre en exergue le patrimoine matériel et immatériel amazigh, des manuscrits, des sculptures, des tableaux d’art, des livres et des instruments de musique. Le public oranais sera au rendez-vous avec le carnaval "Ayred" et du folklore et de la musique amazighs, avec la troupe "Atbalen" et les étudiants du conservatoire régional de musique d’Oran, ainsi que des lectures poétiques, la projection d’une série de films dont "Machahou" du réalisateur Belkacem Hadjadj et "Azul" de Nabil Guerbi, des représentations théâtrales et le conte. Le programme comporte également des conférences littéraires abordant, entre autres, la littérature amazigh entre l’oral et l'écrit , la célébration de Yennayer et des œuvres du romancier Mouloud Mammeri, ainsi qu’un atelier d’enseignement de tamazight. Le programme comporte également des conférences littéraires abordant, entre autres, la littérature amazigh entre l’oral et l'écrit , la célébration de Yennayer et des œuvres du romancier Mouloud Mammeri, ainsi qu’un atelier d’enseignement de tamazight. Un diner de Yennayer sera organisé à l’auberge dej et "Azul" de Nabil Guerbi, des représentations théâtrales et le conte. Un diner de Yennayer sera organisé à l’auberge de jeunes de Belgaid à l’est d’Oran et une virée touristique est prévue à des sites archéologiques d’Oran. L’association culturelle "Numidia" poursuivra ses activités jusqu’au 19 janvier en cours à travers les cités universitaires, l’université des sciences et technologies "Mohamed-Boudiaf" d’Oran avec la vente dédicace de livres au siège de l’association. Fayçal A


>> Retour
les plus lus
>>La commission des métiers à haute pénibilité installée "prochainement"
>>L'argent du recouvrement en urgence !
>>L’EGT au centre d’un grand scandale financier
>>Les souscripteurs ne décolèrent pas et organisent un énième sit-in
>>Les voleurs se sont emparés cette fois de 650 millions de centimes
>>Les erreurs dans les actes notariés à l'ordre du jour, le 25 mai prochain
>>Le wali inspecte les chantiers des Travaux publics
>>Naples s’intéresse toujours à Adam Ounas
Nos dossiers
>>Harraga

Votre journal
en PDF

Divers
>>Heures des Prières
>>Pharmacies
>>Téléphones utiles
>>Urgences
>>Météo

Archives