Algérie Presse: Quotidien Nationl d'information
Saida

Attribution de plus de 2000 lotissements à Ain El Hadjar


La demande croissante en logement tout type confondu, induite par le processus de développement local mais aussi par les besoins pressants liés aux demandes des populations sont certainement les raisons les plus évidentes qui justifient les grands programmes consentis par les pouvoirs publics.

Alors, le pari de la réalisation des projets devrait accompagner ce processus par les moyens matériels et humains nécessaires à la gestion des programmes, le sujet sur lequel planche le chef de daira d’ Ain El Hadjar en l’occurrence M. Kadri Boulenouar qui dresse le tableau précis des enjeux et des perspectives et présente aussi une estimation des avancées réalisées. Si on regarde un peu les segments d’activité comme ce qui est fait dans les programmes à court où à moyen terme , nous avons pu déterminer les axes de développement à travers les études qui ont été faites au niveau de la daira en collaboration avec l’ensemble des directions de l’exécutif, ce progrès qui a été l’angle du pilotage du travail que nous avons réalisé aujourd’hui et nous nous retrouvons avec un développement en moyens, relativement important note-t-il, parce que nous sommes arrivés en fin de cycle sociale en premier lieu tout cela et c’est précisément l’un des défis de notre pilotage comme je l’ai dit déjà. Le chef de daira Mr Kadri. Qui nous a reçu avant-hier s’est dit très satisfait du travail accompli avec dévouement par ailleurs il y a lieu de signaler l’attribution prochaine de plus de 2000 lotissement compte tenu de l’importance de la chose il y avait ainsi la liste des heureux bénéficiaires de 462 logements sociaux qui avait été dévoilé en début du mois , il a fallu signaler, que cette opération très sensible s’est déroulée dans de bonnes conditions et aucun incident n’a été enregistré. Il s’agit aussi de concrétiser tous les programmes de développement que notre daira a bénéficié poursuit-il, à savoir quatre (04) grand projets d’aménagement destinés aux demandes des populations des villages tel que Sidi Maamar , qui va bénéficier d’un quota de 342 habitats ruraux, or 333 d’autres pour Sidi Benyamina ainsi que le village de Sidi Embarek. Par ailleurs les besoins exprimés dans ces patelins nécessitent le lancement des projets d’aménagement et d’assainissement qu’on appelle généralement l’amélioration du cadre de vie de citoyen, ce qui représente pour les pouvoirs publics uniquement un niveau d’investissement social de l’ordre de 14 milliards cts pour un seul patelin à titre d’exemple , il s’agit d’un programme gigantesque qui vise à améliorer ces localités c’est dans ce même ordre d’idées aussi que nous avons décidé de faire un effort souligne-t-il , en parlant du cadre de vie ou ne peut s’empêcher de citer un grand ouvrage de l’eau potable un peu particulier qui est l’interconnexion pour la première fois d’Ain el Hadjar à la ville de Saida qui va alimenter la population. Sur cette daira les efforts financiers consentis en aménagement , en électricité gaz de ville , en eau potable , et habitat rural représentent des budgets colossaux , il faut absolument noter que tous ces programmes trouvent déjà leur chemin sur le terrain , il ne faut pas oublier que les autres projets phares que nous avons lancé tel la reconstruction de la salle sportive à Ain el Hadjar qui aura très bientôt son nouveau visage , pour se conformer à la législation sportive ce qui nous permettrait de rentabiliser au mieux nos installations ajoute-t-il. Dans le même temps l’étendue de territoire de notre daira et la diversité des situations dans lesquelles se trouve le défi de développement local pour assurer aussi une mission de service public qui a un lien direct avec la population . Ces données plaident forcément pour une vision globale dans la gestion des moyens matériels et humains pour répondre aux enjeux actuels et même futurs, conclut-il. Rachid Bouregba


>> Retour
les plus lus
>>La commission des métiers à haute pénibilité installée "prochainement"
>>L'argent du recouvrement en urgence !
>>L’EGT au centre d’un grand scandale financier
>>Les souscripteurs ne décolèrent pas et organisent un énième sit-in
>>Les voleurs se sont emparés cette fois de 650 millions de centimes
>>Les erreurs dans les actes notariés à l'ordre du jour, le 25 mai prochain
>>Le wali inspecte les chantiers des Travaux publics
>>Naples s’intéresse toujours à Adam Ounas
Nos dossiers
>>Harraga

Votre journal
en PDF

Divers
>>Heures des Prières
>>Pharmacies
>>Téléphones utiles
>>Urgences
>>Météo

Archives