Bechar

Journées des paramédicaux de la santé militaire


La prise en charge des différentes hémorragies et des protocoles des soins sont au centre des débats scientifiques et médicaux à l'occasion des 8èmes journées des paramédicaux des services de la santé militaire organisées lundi à Bechar.

Cette rencontre médicale et scientifique, à laquelle prennent part une centaine de praticiens de la santé militaire, des paramédicaux des hôpitaux militaires et civils, et qui s’inscrit dans le cadre de la formation continue et du perfectionnement du personnel paramédical du service de santé militaire, est marquée par la présentation de 47 communications. Les thèmes des communications s’articulent autour des aspects de prise en charge paramédicale et médicale des hémorragies, et des processus médicaux et paramédicaux de leur prise en charge conséquente à travers les structures hospitalières et de santé militaire, selon les organisateurs. Les intervenants, dont des praticiens spécialistes militaires exerçant dans les hôpitaux militaires universitaires de plusieurs régions militaires, notamment de Bechar, Oran et l’hôpital central de l’ANP de Ain-Naâdja (Alger), ont abordé des sujets ayant trait, entre autres, à l’hémorragie préopératoire cérébrale, l’hémorragie en gynécologie-obstétrique notamment durant le 1er trimestre, le protocole médical à appliquer face à une hémorragie externe. Selon des intervenants, les paramédicaux sont à la pointe du protocole médical de prise en charge des patients et un facteur humain très efficace en matière de premiers soins des hémorragies, d’où la nécessité de la poursuite des efforts de leur formation continue, perfectionnement et adaptation aux nouvelles connaissances et technologies médicales acquises par les différentes structures hospitalières de l’ANP, a souligné le général major Said Changriha, commandant de la troisième région militaire (3ème RM) en ouverture des travaux de cette rencontre. Ces journées, initiées par l’hôpital régional militaire universitaire "Dahmani Slimane" de la 3ème RM et le service régional de la santé militaire de la même RM, et à laquelle ont pris part également des paramédicaux du secteur de la santé de la wilaya, est un moyen d’échange d’expériences et de connaissances entre les personnels paramédicaux, qu’ils soient militaires ou civils assimilés, ont expliqué des officiers du service régional de santé militaire. La cérémonie d’ouverture de la rencontre s’est déroulée en présence d’officiers supérieurs et officiers, cadres de la 3ème RM, ainsi que des officiers-médecins des structures hospitalières militaires nationales.


>> Retour
les plus lus
>>La commission des métiers à haute pénibilité installée "prochainement"
>>L'argent du recouvrement en urgence !
>>L’EGT au centre d’un grand scandale financier
>>Les souscripteurs ne décolèrent pas et organisent un énième sit-in
>>Les voleurs se sont emparés cette fois de 650 millions de centimes
>>Les erreurs dans les actes notariés à l'ordre du jour, le 25 mai prochain
>>Naples s’intéresse toujours à Adam Ounas
>>Le wali inspecte les chantiers des Travaux publics
Nos dossiers
>>Harraga

Votre journal
en PDF

Divers
>>Heures des Prières
>>Pharmacies
>>Téléphones utiles
>>Urgences
>>Météo

Archives