La qualifiant de "jalon fondamental"

Benghebrit annonce un statut particulier de l'école primaire


La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghebrit a mis l'accent, avant-hier à Blida, sur la nécessité d'adopter d'autres modes pour exprimer les préoccupations et les revendications socio-professionnelles dans le respect des lois de la République.

S'exprimant lors d'une conférence de presse animée au siège de la wilaya de Blida au terme d'une visite de travail, Mme. Benghebrit a affirmé que maintenant que la grève a pris fin et que les cours ont repris, "il est urgent d'adopter d'autres modes pour exprimer les revendications socio-professionnelles qui doivent se faire dans le cadre du respect des lois de la République", soulignant la nécessité de la conjugaison des efforts pour relever des défis inédits. "L'Etat n'a de cesse accordé une importance particulière au secteur en lui allouant d'importantes ressources", a assuré la ministre, rappelant que le président de la République "met à chaque fois l'accent, même dans la conjoncture actuelle, sur la place stratégique de l'éducation en affectant des postes budgétaires avec la poursuite du recrutement, le dégel de l'ensemble des projets éducatifs". S'adressant aux chefs d'établissements scolaires et aux inspecteurs, Mme. Benghebrit a indiqué que l'Etat attendait d'eux l'encouragement de l'intelligence sociale au sein des établissement, la contribution à la modernisation du secteur, l'écoute des préoccupations, le dialogue et la promotion et l'encouragement des initiatives pédagogiques et culturels, à l'instar des "Plumes de mon pays". Par ailleurs, la ministre a annoncé un statut particulier de l'école primaire dont l'objectif est d'accorder une importance particulière à cet établissement en tant que "jalon fondamental du secteur de l'éducation" du fait que la formation commence au cycle primaire. Elle a également fait état de la réalisation d'un programme stratégique pour la formation des enseignants qui durera 3 ans à compter de l'année en cours. A l'issue de cette conférence, la ministre a supervisé une opération de distribution de quelque 2000 tablettes à des candidats handicapés au baccalauréat 2018, laquelle opération se généralisera à tous les élèves démunis dans la wilaya. Cette initiative a été financée par le ministère de l'Education, la wilaya de Blida et un nombre d'industriels de cette région.


>> Retour
les plus lus
>>La commission des métiers à haute pénibilité installée "prochainement"
>>L'argent du recouvrement en urgence !
>>L’EGT au centre d’un grand scandale financier
>>Les souscripteurs ne décolèrent pas et organisent un énième sit-in
>>Les voleurs se sont emparés cette fois de 650 millions de centimes
>>Les erreurs dans les actes notariés à l'ordre du jour, le 25 mai prochain
>>Le wali inspecte les chantiers des Travaux publics
>>Naples s’intéresse toujours à Adam Ounas
Nos dossiers
>>Harraga

Votre journal
en PDF

Divers
>>Heures des Prières
>>Pharmacies
>>Téléphones utiles
>>Urgences
>>Météo

Archives