Prise en charge des catégories nécessiteuses

Plus de 80 milliards DA pour créer de nouveaux projets


La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme Ghania Eddalia a fait état, avant-hier à Alger, de l'affectation de plus de 80 milliards DA au titre des transferts sociaux, en vue de créer des quotas supplémentaires et de nouveaux projets dans les différentes wilayas du pays pour améliorer la prise en charge des catégories nécessiteuses.

Dans son allocution lors de la Rencontre nationale des directeurs de l'action sociale avec les services de l'Agence de développement social, la ministre a affirmé que le plan d'action de cette agence pour l'année 2018 "traduit l'engagement des autorités publics à poursuivre le soutien et à préserver le niveau des transferts sociaux", indiquant que parmi les projets qui seront financés dans le cadre de ce budget, 41 milliards ont été affectés au dispositif de la pension forfaitaire, au bénéfice de 831542 individus, en plus de 268054 autres individus placés dans le cadre de la kafala, tout en levant le gel sur le replacement de postes vacants". En outre, 22 MDS DA ont été également affectés au dispositif d'Activité d'Insertion Sociale (DAIS) qui prend en charge actuellement l'emploi de 218441 individus, pour assurer la prise en charge d'un quota supplémentaire estimé à plus de 70 000 personnes en situation de précarité et qui sera répartie sur l'ensemble du territoire national, tout en accordant la priorité aux wilayas des Hauts-plateaux et du Sud". Quant au Programme d'Insertion sociale des diplômés, doté de 3 MDS DA, il prendra en charge un quota supplémentaire de plus de 20 000 nouveaux postes, à l'instar de 6721 jeunes parmi les diplômés d'universités et d'Instituts de formation professionnelle qui ont bénéficié de contrats de pré-emploi au titre de ce programme". S'agissant du Programme des travaux d'Utilité publique à Haute intensité de Main d'oeuvre (TUP-HIMO), le secteur a l'intention, au cours de l'année 2018, poursuit Mme Eddalia, de " réaliser près de 1 000 projets d'utilité publique, à même de permettre de créer 4683 emplois provisoires au profit de personnes en chômage et en situation précaire, moyennant une enveloppe budgétaire de 4 MDS DA". Concernant le programme de développement social, Mme Eddalia a affirmé qu'"au dégel de 155 projets, outre la programmation de 228 nouveaux projets pour l'amélioration des conditions de vie aux catégories défavorisées, à travers la réalisation de projets sociaux pour les catégories nécessiteuses qui résident dans les régions isolées, à l'instar des projets destinés à la prise en charge de personnes aux besoins spécifiques, tels que l'ouverture de routes et l'Alimentation en eau potable (AEP), à laquelle une enveloppe budgétaire de plus d'un (1) milliard DA a été consacrée".


>> Retour
les plus lus
>>L'argent du recouvrement en urgence !
>>Les souscripteurs ne décolèrent pas et organisent un énième sit-in
>>La commission des métiers à haute pénibilité installée "prochainement"
>>L’EGT au centre d’un grand scandale financier
>>Les voleurs se sont emparés cette fois de 650 millions de centimes
>>Les erreurs dans les actes notariés à l'ordre du jour, le 25 mai prochain
>>Naples s’intéresse toujours à Adam Ounas
>>Le wali inspecte les chantiers des Travaux publics
Nos dossiers
>>Harraga

Votre journal
en PDF

Divers
>>Heures des Prières
>>Pharmacies
>>Téléphones utiles
>>Urgences
>>Météo

Archives